Version anglaise Château médiéval en Ardèche

 
 

Histoire du château médiéval de Montréal

 

Blazon du château de Montréal
Le maçon devenu châtelain restaure seul cet édifice depuis 1998.

Mons Régalis, le mont royal (position dominante), dresse à 289m d’altitude, son donjon du XIIème siècle, unique en Ardèche, son château XIIIème et XVIème siècle.

Magnifique cour intérieure Renaissance, avec fenêtres à meneaux, balcons suspendus, grand escalier à vis, salles voûtées. Montréal est l’un des plus beaux fleurons de la couronne castrale de Largentière ( Ardèche ), et, avec Brison, Chassiers Tauriers, Vinezac et Uzer assurait la garde des mines argentifères (frappe de monnaie au Moyen-Age).

 

  • 1210 : Pierre de Vernon (petit-fils de Pons de Balazuc) détient une des trois tours de Montréal.
  • 1345 : Le château Roman des Montréal passe aux Balazuc qui édifieront le château gothique jouxtant le château roman.
  • 1638 : Montréal passe par mariage aux Hautefort de Lestrange et en 1742 aux Merle de Lagorce qui emportent avec eux les tapisseries d'Aubusson du château, maintenant à la mairie de Vallon Pont d’Arc.
  • A la révolution Simon Lapierre achète le château (et ne trouve pas mieux que de démonter 7 mètres environ du haut du donjon pour en vendre les pierres!)

 

 

 

 

 

 

 

 

 Extrait de l'émission
 Des Racines et des Ailes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Château de montreal

Photo aérienne du château de Montréal - © Didier Gomard

 

Hubert Fenestrier 

Le propriétaire actuel, Hubert Fénestrier, maçon et passionné de vieilles pierres, restaure seul cet édifice, pour l’ouvrir au public.

 

L’été sont organisées des animations médiévales avec des visites théâtralisées, des costumes et des ateliers pour vous faire découvrir le savoir-vivre et le savoir-faire au Moyen-Age.